Traitement guepe

La guêpe : la reine des insectes

La guêpe fait partie de la famille des hyménoptères, composée de près de 120 000 espèces différentes.

La guêpe est constituée de mandibules, d'une paire d'antennes et de quatre ailes membraneuses.

Il existe trois types de guêpes : la guêpe fouisseuse, la guêpe pompile et la guêpe sociale.

La guêpe pompile et la guêpe fouisseuse sont des guêpes solitaires. Elles se nourrissent principalement d'araignées.

En Europe, les guêpes sociales, telle que la guêpe germanique, la guêpe européenne commune et la guêpe poliste, sont les plus répandues.

Les guêpes sociales vivent en colonies, au sein desquelles il existe une hiérarchie très stricte. La guêpe Reine et la guêpe ouvrière collaborent ensemble pour élever les larves.

Généralement, la Reine et les mâles sont plus gros que les guêpes ouvrières sauf chez les polistes, où toutes les guêpes ont la même taille.

En ce qui concerne la hiérarchie, les guêpes ouvrières sont au service de la Reine, qui se charge de la ponte des œufs. Une guêpe ouvrière doit quant à elle fabriquer le nid et s'occuper de la nourriture de la Reine et de ses larves.

La guêpe sociale est omnivore, c'est-à-dire qu'elle mange des plantes et des animaux. Les mouches font également partie du repas de la guêpe.

Comme la plupart des insectes très actifs au printemps et en été, la guêpe hiberne pendant l'hiver.

Les particularités de la guêpe

L'utilité de la guêpe a été reconnue par les jardiniers, puisqu'elle se nourrit principalement d'insectes et de chenilles, nuisibles aux plantations.

La guêpe est aussi un maillon de la pollinisation puisqu'elle se nourrit également du nectar des fleurs.

Si les guêpes ne représentent pas une menace, il convient alors de ne pas détruire leur nid.

Par contre, si les guêpes commencent à attaquer, il faut immédiatement trouver une solution pour les éradiquer.

Car, comme l'abeille ou le moustique, la guêpe est en mesure de piquer et n'hésite pas à le faire pour se défendre.

En plus d'être douloureuses, les piqûres de guêpe peuvent provoquer une très grave allergie chez certains sujets, pouvant conduire à l'hospitalisation.

La guêpe étant très friande de sucre, elle peut facilement plonger dans un verre de sirop, amenant ainsi une personne à se faire piquer à la gorge si elle l'avale.

En cas de piqûre de guêpe, on peut détruire le venin en approchant une cigarette de la plaie ou la frotter avec du vinaigre ou de l'eau de javel.

Et même si le jus de citron calme la douleur provenant de la piqûre de guêpe, le mieux est de prendre toutes les précautions possibles pour ne pas y être exposé. Il existe pour cela plusieurs solutions.

Comment se débarrasser des guêpes ?

Il existe quelques solutions de "grand-mère" pour éloigner les guêpes et ainsi manger tranquillement sur sa terrasse :

- couper une bouteille d'eau en plastique en deux, et mettre du sirop au fond de la partie la moins étroite. Placer ensuite le goulot à l'envers, à la façon d'un entonnoir. La guêpe, attirée par le sirop, entrera dans ce "piège" et ne pourra plus en sortir ;

- enflammer du café moulu dans une petite tasse, comme s'il s'agissait d'encens. La fumée dégagée repousse instantanément les guêpes, même les plus tenaces ;

- placer des clous de girofle et une branche de plant de tomates sur une table au cours des repas est aussi un moyen efficace pour éloigner les guêpes.

Il existe également des insecticides puissants visant à éloigner les guêpes ou bien à les tuer.

Ces insecticides foudroyants anti guêpe existe sous forme de bombe ou en poudre à diluer avec de l'eau.

Les professionnels de la désinsectisation vendent aussi des pièges à guêpe efficaces.

Différencier une guêpe d'une abeille

La guêpe et l'abeille sont physiquement proches mais il est toutefois possible de les distinguer.

D'abord, elles n'ont pas la même couleur puisque l'abeille est plus foncée que la guêpe.

L'abeille est aussi plus compacte et plus poilue que la guêpe.

Si elles sont toutes les deux capables de piquer l'homme, la guêpe conserve son dard après la piqûre alors que celui de l'abeille reste coincé dans la chair. L'abeille meurt tout de suite après avoir piqué, ce qui n'est donc pas le cas de la guêpe.

Contrairement à la guêpe, l'abeille se nourrit exclusivement de nectar. Elle est aussi en mesure de fabriquer du miel, qui peut ensuite servir d'aliment à la guêpe.

DEVIS GRATUIT

* : Les champs sont obligatoires