Traitement de l'araignee

L'araignée : la mal aimée

Egalement très présente dans les appartements et surtout dans les maisons, l'araignée est un invité dont on se passerait volontiers.

Rapide et maline, l'araignée peut se faufiler partout et peut se trouver là où on ne l'attend pas.

En règle générale, l'araignée tisse sa toile dans les caves, les garages, les greniers et les granges, des endroits sombres, secs et poussiéreux où le passage est rare. 

Mais l'araignée peut aussi avoir des goûts de luxe et il n'est pas rare de la trouver dans le plus propre des appartement. Ainsi, l'araignée peut s'accrocher au plafond ou encore se nicher dans un placard, entre deux tuyaux, dans les plis d'un rideau, sous une chaise, dans une lampe, dans une plante et même dans un lit !

Les cages d'escaliers, les couloirs poussiéreux et des sanitaires peu entretenus peuvent aussi servir de refuge à l'araignée, et surtout au faucheux qui, bien qu'inoffensif et à peine visible, dérange malgré tout les arachnophobes.

Même si elle est sans danger, l'araignée dite "domestique", que l'on trouve dans les habitats, n'est pas très propre car elle salit les façades, les avant-toits et les murs avec ses déjections acides.

Même si elle est parfois utile pour son rôle écologique, l'araignée est une véritable plaie pour les ménagères, pas seulement à cause de sa présence, mais aussi à cause de ses toiles, qui captent la poussière.

Les propriétés de l'araignée

L'araignée possède huit pattes, mais n'est pas dotée d'ailes, ni d'antennes.

La particularité de l'araignée est de produire, par l'intermédiaire de glandes, de la soie, qui lui sert à tisser ses toiles, à se déplacer ou encore à fabriquer des cocons.

Grâce à cette caractéristique, l'araignée est également en mesure de piéger ses proies (insectes) ou de concevoir des réserves de sperme.

Comme la mygale, l'araignée la plus dangereuse, l'araignée "domestique" possède aussi des glandes à venin mais les piqûres sont très rares, voire inexistantes. Cela s'explique par le fait que ce type d'araignée n'a généralement pas de comportement agressif vis-à-vis de l'homme mais aussi parce que ses crochets sont trop petits pour percer l'épiderme.

Prédatrice, l'araignée se nourrit d'insectes, dont elle régularise la prolifération.

Les traitements contre l'araignée

L'araignée est une proie des oiseaux et des reptiles. Si vous ne possédez pas l'un de ces deux prédateurs chez vous, il vous faudra trouver un bon traitement pour éradiquer définitivement l'espèce d'araignée à laquelle vous êtes confronté.

Il existe plusieurs types d'insecticides efficaces pour tuer une araignée. Directement pulvérisés sur l'araignée, ils ont généralement un effet instantané et certains font même office de barrière protectrice pendant quelques jours ou quelques semaines.

Certains sprays foudroyants peuvent être pulvérisés partout dans la maison, empêchant ainsi une araignée d'entrer par une fenêtre ou par le dessous d'une porte.

En cas d'une invasion importante d'araignée  dans un grenier ou dans de grands locaux, il est possible d'utiliser un diffuseur/fumigateur qui diffuse un léger brouillard d'insecticide au contact de l'eau.

L'araignée rouge

Bête noire des jardiniers, l'araignée rouge suce la sève des plantes et des conifères, provoquant la décoloration, la nécrose et la chute des feuilles.

Transportée par le vent, les vêtements ou attirée par les plantes d'intérieur, l'araignée rouge est un parasite coriace.

Très difficile à repérer, l'araignée rouge se niche principalement sous les feuilles. Pour vérifier sa présence, le mieux est de pulvériser de l'eau avec un brumisateur. Cette méthode permet de noter la présence de petites toiles tissées par l'araignée rouge qui, de surcroît, déteste l'eau.

Cette haine de l'eau explique pourquoi l'araignée rouge se développe surtout dans un milieu sec et chaud. La serre est donc un véritable paradis pour l'araignée rouge !

Pour lutter efficacement contre l'araignée rouge, le traitement le plus efficace est la pulvérisation d'un insecticide puissant sur les plantes à sauver.

L'araignée rouge ne supportant pas l'eau, un arrosage régulier représente également un bon traitement.

Autre traitement de "grand-mère" : l'utilisation de soufre, de suie ou de chaux vive, qui garantissent l'élimination de l'araignée rouge.

L'araignée rouge ne fera pas long feu si elle est régulièrement aspergée d'infusion réalisée à base d'épluchures d'oignon, d'épluchures de pommes de terre ou de feuilles de rhubarbe.

Il existe enfin un traitement naturel contre l'araignée rouge : la présence d'un prédateur, l'acarien Amblyseius Californicus. Même s'il a la même taille que l'araignée rouge, celui-ci s'avère très efficace. Très vorace et de prolifération rapide, il peut rapidement exterminer un foyer entier d'araignée rouge.

DEVIS GRATUIT

* : Les champs sont obligatoires