Traitement BLATTES

Qu'est-ce qu'une blatte ?

La blatte est une espèce de cafard, au même titre que le cancrelat, la coquerelle (Canada) ou le ravet (Antilles).

Leur présence dans un appartement ou une maison ne signifie pas forcément que le lieu est sale ou insalubre.

En effet, elle est très mobile et peut se faufiler facilement dans des cartons ou des ordures et déposer ses œufs dans des tas d'endroits différents. Elle peut également se frayer un chemin dans les systèmes de ventilation, les gaines techniques ou les colonnes d'immeuble et s'installer au premier endroit où elle trouvera de la nourriture.

Car la blatte mange de tout ! Laitages, viande, sucre, féculents, matières en décomposition, papier et même les cheveux font partie de ses plats préférés.

Cependant, la saleté et la poussière favorisent le développement de la population, surtout qu'une blatte peut pondre jusqu'à 40 œufs en une seule portée.

Les blattes les plus fréquentes sont :
  • la blatte germanique, dont la taille varie de 1 à 2 cm et de couleur marron clair, est la plus courante. Comme elle résiste mal au froid, elle se rencontre principalement dans les habitations humaines, surtout dans les endroits chauds et humides à l'abri de la lumière. Elle se nourrit d'aliments sucrés, de graisses et de viande, ce qui explique pourquoi sa présence est plus accentuée dans les cuisines et les garde-manger. Ce type de blatte est très difficile à exterminer car chaque nouvelle ponte produit un grand nombre de larves, mais aussi parce que la femelle emporte son oothèque (coque enfermant un groupe d'œufs) avec elle, au lieu de la laisser dans un endroit fixe.
  • la blatte rayée, dont l'aspect est proche de celui de la blatte germanique. Elle préfère néanmoins circuler dans les chambres à coucher et autres endroits bien chauffés.
  • la blatte américaine, plus rare mais un peu plus grande (30 mm en moyenne), se trouve principalement dans les canalisations et eaux usées. Elle se nourrit également de tous les produits comestibles et de la colle de la reliure des livres.
  • la blatte orientale, adepte des caves humides, des chaufferies et des égouts, mesure quant à elle 25 mm. Noire avec un corps brillant, elle est souvent confondue avec le cafard de Floride.
  • la blatte forestière ou sauvage, qui vit principalement dans les bois et les jardins.

La blatte est dotée d'une paire d'ailes inutile puisqu'elle est incapable de voler. Elle peut provoquer des allergies si les débris de son corps pénètrent dans les voies respiratoires.

Son ennemi naturel est l'evanioidea, un insecte ailé très petit issu de la famille des hyménoptères. Il s'attaque directement à ses œufs de et empêche ainsi sa prolifération.

Les particularités de la blatte

Comme les autres espèces de cafards, la blatte a une capacité de reproduction très élevée, ce qui facilite ainsi sa prolifération.

C'est aussi un insecte extrêmement rapide, une caractéristique qui lui  permet d'échapper très facilement à la semelle d'une chaussure ou aux mains les plus habiles.

Grâce à sa taille fine et élancée, elle peut se faufiler partout. Elle n'hésite pas à changer de supports, passant sans problème d'un W.C à une cuisine, et donc d'une cuvette à un biscuit, transportant ainsi un nombre incalculable de microbes.

La blatte aime l'obscurité et elle est principalement active la nuit. Si vous en apercevez en plein jour, c'est que leur nombre est très élevé. De même, une blatte n'est jamais isolée : si elle se promène dans une cuisine, son nid n'est forcément pas loin !

Il est aussi important de savoir que la blatte est un insecte très résistant : elle peut rester un mois sans manger ni boire et est capable de rester sous l'eau pendant près d'une heure.

Enfin, sachez qu'une blatte décapitée peut survivre jusqu'à 10 jours.

Le traitement de la blatte

Lorsque elles commencent à envahir une pièce, il faut agir vite et utiliser un traitement efficace, car elles ne tardent pas à investir un appartement puis un immeuble entier.

En premier lieu, il convient d'utiliser un traitement express, à savoir un piège à cafard. Il se présente généralement sous la forme d'un petit carton rectangulaire à la surface collante. Sa texture attire la blatte qui reste collée dans le piège. Attention toutefois : ce procédé est simplement une solution de secours le temps de mettre en place un dispositif plus puissant.

Autre traitement d'appoint : poser sur le sol des plats remplis d'eau, mélangée avec du sirop, et aux bords huilés. Son odorat étant très développé, la blatte ne tardera pas à faire honneur à ce breuvage sucré dans lequel elle se noiera faute de pouvoir sortir du bol.

Suivant le type de pièce concerné, vous pouvez aussi utilisé un gel ou un insecticide à pulvériser.

Pour une cuisine, mieux vaut privilégier l'application d'un gel, aliment très attractif pour la blatte, qui ne risquera pas de contaminer votre propre nourriture. Pour se faire, il est plus pratique d'utiliser un pistolet applicateur, qui permet d'atteindre des endroits stratégiques, voire directement le nid.

Lorsque les locaux sont grands, les professionnels ont recours à un traitement adapté, à savoir l'utilisation d'un fumigateur, qui libère un brouillard insecticide au contact de l'eau. Cependant, ce système est très nocif et nécessite certaines précautions.

Il existe également un traitement sous forme de pulvérisateur. Si vous optez pour cette solution, vous devrez quitter votre appartement pour une durée d'au moins 48 heures et bien aérer à votre retour.

Les insecticides liquides qui protègent les surfaces jusqu'à 12 semaines et qui agissent sur le système nerveux de la blatte sont aussi très efficients.

Si aucun de ces traitements n'est assez efficace, le désinsectiseur utilise alors un nettoyeur vapeur puissant destiné à ébouillanter la blatte. 

Conseils pour éviter le recours à un traitement

Première chose à savoir : ne jamais écraser une femelle portant une oothèque. En effet, celle-ci peut se détacher de la mère porteuse et les œufs continueront à se développer malgré tout.

Pour éviter la prolifération des blattes, il convient de nettoyer régulièrement l'intérieur et l'extérieur des meubles et d'éliminer toute trace de nourriture. Il faut aussi balayer souvent et éviter de laisser trainer la vaisselle dans l'évier.

D'autres habitudes simples mais essentielles doivent également être prises après un traitement : éviter les surfaces graisseuses, éliminer la poussière le plus souvent possible et enfin ne jamais laisser de nourriture à l'air libre.

Il est également judicieux de saupoudrer une blatte visible de poudre insecticide. Elle contaminera ainsi ses congénères à son retour dans le nid.

DEVIS GRATUIT

* : Les champs sont obligatoires